Situation critique du football de Penn State: il est coincé avec Franklin

L’ensemble du personnel d’entraîneurs de Penn State manque de responsabilité, à commencer par notre entraîneur-chef trop payé.

Des excuses à gogo mais aucun résultat. Par où (re)commencer ?

Entraîneurs : Je sais que nous sommes maintenant coincés avec James Franklin jusqu’à ce qu’il demande une autre augmentation, mais est-ce trop lui demander d’être entraîneur ?

Les meilleurs entraîneurs (Saban, Smart, Swinney, Fisher, Day ou encore Schiano) sont bien plus engagés dans le jeu que Franklin.

Son MO semble être un bon recruteur, un coach en dessous de la moyenne. Ses tours de passe-passe ne trompent personne.

Je donnerai à Franklin le mérite d’avoir obtenu une augmentation et une prolongation avec un record de 0,500 au cours des deux dernières années.

Je crois qu’il a surpris Penn State dans un état vulnérable (nouveau président), avec un nouvel agent très respecté, et l’apparence que d’autres équipes étaient prêtes à être stupides avec leur argent en payant ce type.

Cependant, pourquoi n’avons-nous pas réellement négocié cet accord (similaire à Jim Harbaugh) où il serait basé sur des incitations et entrerait en vigueur lorsqu’il aurait réellement gagné ? Dommage que nous n’ayons pas eu d’alternative viable (comme un Matt Rhule) pour adopter une approche différente avec Franklin.

De plus, Yurcich et Trautwein étaient-ils les performants que nous pensions être ? Gardez à l’esprit que nous avons renvoyé les entraîneurs précédents pour sélectionner ces deux-là. Combien de temps avant de leur montrer la porte ?

Joueurs : J’aime le courage de Clifford, mais honnêtement, Franklin et Yurcich pensent-ils qu’il est notre meilleur QB à gagner ?

Je suis déçu que Christian Veilleux n’ait pas obtenu le même nombre de snaps dans un match hors-concours.

Le jeu Bleu-Blanc peut faire la lumière sur nos nouveaux arrivants, mais ce sera peut-être le même vieux.

Kirk Gadebusch

Marietta, Géorgie

Un programme autrefois fier de « trou noir » sans aucun signe de reprise

Depuis deux ans et aujourd’hui, c’est « Jour de la marmotte » pour ce programme de football autrefois fier de Penn State.

Il continue de glisser dans un trou noir sans aucune récupération en vue.

L’Outback Bowl était comme le jour et la nuit. L’Arkansas a fait des ajustements, et Penn State n’en a fait aucun.

En bref, Penn State a été dominé, entraîné, exécuté et tout dépassé dans une défaite de 24-10.

Personnellement, je pense que James Franklin est responsable de tout cela.

Ce n’est pas la même personne qui remonte à 2019, lorsque l’équipe avait 10-2 et a remporté le Cotton Bowl.

Il ne vaut pas 85 millions de dollars pour les 10 prochaines années. Ce programme ne se redressera pas jusqu’à ce que Franklin quitte le programme volontairement ou soit racheté.

J’ai perdu tout respect pour son leadership et celui de l’administration.

Les Hart

Duncansville

La performance de l’Outback Bowl est un signe inquiétant pour l’avenir

Assis dans le Raymond James Stadium à regarder une équipe qui n’avait pas l’air prête à jouer, nous nous sommes fait escroquer.

S’il n’y avait pas eu de couverture de l’Arkansas sur notre seul touché et que l’équipe d’entraîneurs de l’Arkansas ait pris un retard de match et un genou en fin de match, le score aurait été pire.

Nous ne serons jamais une équipe d’élite, mais notre entraîneur gagne un salaire que les fans de Happy Valley continuent de remettre en question.

J’ai peur de ce que sera la saison prochaine.

Randy Sibert

Harrisburg

Les problèmes prendront plus d’une saison à résoudre

J’écris ceci à la fin de l’Outback Bowl, et il me vient à l’esprit que je suis moins optimiste pour le football PSU à la fin de cette saison qu’à tout moment pendant les années de sanction.

Les problèmes affectant cette équipe ne sont que trop connus, même par les fans occasionnels, pour prendre la peine de les mentionner. Ils ne seront pas réparés en une seule saison.

La prolongation de contrat lucrative et à long terme de James Franklin au cours d’une saison aussi décevante en dit plus sur ses capacités en tant que spécialiste du marketing et négociateur qu’autre chose.

Peut-être qu’un amour un peu dur comme le Michigan l’a fait avec Jim Harbaugh était de mise. Franklin laissant son nom apparaître pour différents emplois l’année dernière aurait été un appel facile pour de nombreux directeurs sportifs.

Tony Kibelbek

Altoona

Les joueurs qui choisissent de ne pas participer aux boules devraient être divulgués plus tôt

Nous savons comment James Franklin gère les joueurs qui ne joueront pas dans les matchs de saison régulière (à moins qu’ils ne soient absents pour l’année). Il ne dit rien, et on le découvre au moment du match.

Nous n’aimons peut-être pas cela, mais nous devons respecter la façon dont il gère son programme. Le problème que j’ai maintenant est la façon dont il gère les joueurs qui ne jouent pas dans les jeux de boules.

Quelques problèmes surgissent. Quand devrions-nous, en tant que fans, savoir ? Les fans paient des milliers de dollars pour les billets, les déplacements et l’hébergement.

Ils veulent voir les Dotsons et les Briskers. Ne devraient-ils pas savoir au plus vite quand le jeu est annoncé ?

Et si Franklin ou Penn State savent qu’ils ne jouent pas et refusent de le dire à tout le monde jusqu’à quelques jours avant, honte à eux. Vous pouvez même appeler cela une forme d’appât et d’interrupteur.

Comment se sentent les sponsors ? Est-ce que ce sera un problème plus important sur la route?

Que se passe-t-il dans deux ans si Bryce Young se retire d’un jeu de boule et que personne ne le sait avant quelques jours ?

Si Penn State était en séries éliminatoires. ces joueurs se seraient-ils toujours retirés ?

Et, enfin, si j’ai l’air amer, ne cherchez pas plus loin que la façon dont toute la base de fans et l’association des anciens ont soutenu ce programme au cours des 10 dernières années.

Richard Goldfarb

Langhorne

Les dernières nouvelles d’aujourd’hui et plus dans votre boîte de réception





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *