Par TIM REYNOLDS, écrivain de basket-ball AP

La première fois que Rudy Gobert a été testé positif au COVID-19, la NBA n’avait même pas de protocoles de santé et de sécurité. Il a fermé la ligue à la place.

Cette fois, le centre Utah Jazz risque de manquer quelques jours.

Gobert a été testé positif pour COVID-19 et a été placé jeudi sur la liste des protocoles liés au virus – quelque chose qui n’existait même pas lorsqu’il a été testé positif pour le virus le 11 mars 2020, la nuit où la NBA a fermé pendant plus de quatre mois et a finalement décidé de terminer sa saison dans une bulle à Walt Disney World en Floride.

Il a été exclu pour le match de l’Utah vendredi à Toronto. On ne sait pas combien de temps il sera mis à l’écart ; généralement, même avec des règles de retour au jeu plus courtes en place maintenant que ce qui avait été le cas plus tôt cette saison, la plupart des joueurs qui entrent dans les protocoles sont absents pendant au moins une semaine.

Caricatures politiques

Gobert n’a pas joué dans la victoire de l’Utah à Denver mercredi soir, l’équipe citant la maladie comme raison. Le Jazz a déclaré que Gobert avait effectué deux tests rapides ce jour-là, qui se sont tous deux révélés négatifs.

Mais un test PCR, traité pendant la nuit, est revenu jeudi avec Gobert à nouveau positif pour le virus, a déclaré l’équipe.

Gobert devient le deuxième joueur de Jazz sur la liste des protocoles, rejoignant Joe Ingles. Utah est entré dans la semaine en tant que seule équipe NBA à ne pas avoir de joueur dans les protocoles cette saison, une séquence qui s’est terminée lorsque Ingles a été ajouté à cette liste mardi.

Gobert souffrait à l’origine de symptômes pseudo-grippaux le 11 mars 2020 lorsque les Jazz étaient à Oklahoma City pour un match. Il a finalement été testé positif au virus, un résultat que le Jazz et la NBA ont appris quelques instants avant le début du match contre le Thunder.

Ce match a été appelé et environ 90 minutes plus tard, la saison 2019-2020 a été suspendue. La NBA – et l’ensemble du paysage sportif – n’a plus été le même depuis.

Les dernières semaines en NBA ont vu la plupart des équipes faire face à des épidémies ; 11 matchs ont été reportés, tandis qu’une douzaine d’entraîneurs-chefs, d’innombrables autres membres du personnel et environ un tiers des arbitres de la ligue ont été mis à l’écart par des problèmes de virus.

Mais ces derniers jours ont atténué la pression que subissent les équipes. Il y avait environ 125 joueurs dans les protocoles au milieu de la semaine dernière, et ce nombre était tombé à 56 jeudi soir.

Environ 300 joueurs ont déjà été dans les protocoles cette saison dans la NBA, et parce que tant de signatures difficiles étaient nécessaires aux équipes pour remplir les listes épuisées, il y avait plus de joueurs qui ont vu le temps de jeu en décembre seulement – 544 – que dans toute autre saison complète précédente dans l’histoire de la ligue. Le précédent record d’une seule saison était de 540, établi la saison dernière.

Plus d’AP NBA : https://apnews.com/hub/NBA et https://twitter.com/AP_Sports

Copyright 2022 Le Presse associée. Tous les droits sont réservés. Ce matériel ne peut être publié, diffusé, réécrit ou redistribué.





Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *